Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

TINOS

 

On observe peu de maladies

car l’ile est exposee a tous les vents

et particulierement a celui du nord,

qui est appele le « medecin de Tinos ».

 

Coronelli, XVIIe siecle.

 

Le Lourdes de l’orthodoxie grecque est assez injustement delaisse par les etrangers ; pourtant, la beaute paisible de ses campagnes et de ses cotes merite davantage qu’un rapide coup d’oeil depuis le pont des bateaux qui desservant mykonos, sa voisine et heureuse rivale.

Le chef-lieu, Tinos, est une bourgade aux maisons blanches, dominee par l’eglise de la Panagia Evanghelistria, lieu de pelerinage le 15 aout. A moins que vous ne vouliez vous immerger dans le dolorisme orthodoxe, ne venez pass a cette periode a Tinos. Evitez aussi, de maniere plus generale, les week-ends, du moins si vous ne comptez passer que 2 jours sur l’ile : il y a toujours plus de monde qu’en semaine, Panagia oblige. Il n’est pas rare quel’on y prolonge son sejour, succombant aux charmes de la population et des petites ruelles bordees d’excellentes tavernes. L’arriere-pays est finalement beaucoup plus interessant que la capitale de l’ile dont la rue principale ressemble plutot a un souk pour touristes : on y rencontre beaucoup moins de monde evidemment et, si on se debrouille bien, pour pas cher, on peut s’offrir une balade d’une journee en alternant marche a pied et bus. Ceux qui ne sont pas fauches loueront un scooter ou une voitune et verront encore davantage de pays. Attention : en ete, comme a Andros, le vent peut etre tres violent. En consequence, en periode de meltemi (mi-juillet a fin aout), ne pas louer de scooter pour plusieurs jours car si le meltemi se leve, il est quasiment impossible de circuler sur un deux-roues par vent de force 8 ou 9 !

 

UN PEU D’HISTOIRE

 

Il semble que Tinos ait ete un lieu de pelerinage des l’Antiquite : on venait y sacrifier a Poseidon. Mais c’est au Moyen Age que l’ile a commence a se distinguer : possession venitienne appartenant tout d’abord a la famille Ghizi, l’ile est la seule des Cyclades ou la Serenissime Republique reussit a se maintenir au nez et a la barbe des Ottomans, et ce, jusqu’en 1715, soit 150 ans de plus que dans les iles voisines. La forteresse jusqu’alors inexpugnable de Santa Elena, sur la colline de l’Exobourgo, finit par tomber mais l’ile a longtemps garde des traces de l’influence latine. En 1781, on denombrait 7 000 catholiques dans 32 villages. Paradoxe : les orthodoxes viennent en masse en pelerinage dans une ile historiquement marquee par le catholicisme.

 

 

Comment y aller ?

 

En ferry

 

  1. Du Piree (via Syros) : plusieurs ferries par jour. Prevoir 5 h de traversee.
  2. De Rafina (direct ou via Andros) : tous les jours. Envirom 3 h 30 de traversee.
  3. D’Andros, de Paros et de Naxos : plusieurs liaison par semaine.
  4. D’Heraklion : le ferry assurant la liaison Heraklion-Thessalonique s’arrete, en ete, 2 fois par semaine a Tinos.

 

En catamaran

 

  1. De Rafina, Mykonos et Syros : plusieurs liaisons par semaine en ete, un peu moins en mi saison. Rafina-Tinos : 1 h 45 en Sea Jet.
  2. Egalement au depart du Piree en Sea Jet : 2 h 45.

Les bateaux arrivent presque tous au nouveau port, a quelques centaines de metres du (desormais) vieux port, ou se concentre tout le reste de l’activite de Tinos-ville.

 

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

 

 

TINOS-VILLE
Adresses et infos utiles

 

  1. Sur le port,un kiosque, ouvert en saison seulement, ou l’on trouve la brochure de l’Association des proprietaires de chambres a louer. Sinon, s’adresser a la mairie, leoforos Megalocharis, mais elle n’est pas bien riche en boc (et elle ferme vers 14 h).
  2. Poste : quand on est dos a la mer, elle est situee tout a droite, a cote de l’hotel Tinion.
  3. OTE : leoforos Megalocharis, la «grande» rue qui mene a l’eglise Panagia Evanghelistria.
  4. Presse internationale : a cote de la boutique des articles pour yachts.
  5. Agence Mariner Andonis Foskolos : sur le port de Tinos. ' 22-83-02-31-93. Fax : 22-83-02-35-97. On y parle le fracais.
  6. The Little Green (Takis Wheel): 13,odos Trion Ierarhon ; une rue perpendiculaire au port. ' 22-83-02-28-34. Takis Malliaris, patron aimable, loue des scooters en tres bon etat, et recoit bien les Francains.
  7. Vidalis : odos Trion Ierarhon et 16, odos Alavanou. ' 22-83-02-34-00. Fax : 22-83-02-25-83. Prix corrects. — www.vidalis-rentacar.gr — Location de motos, scooters et voitures. Bon materiel. Prix raisonnables, bon accueil et l’on y parle le francais. Tarif degressif selon la duree.
    1. Jason Rent-a-Car : sur le port, sous l’hotel Avra et 43,odos Z. Alavanou.      ' 22-83-02-42-83 et 40-61. Fax :       22-83-02-25-83. prix corrects. Vous change votre vehicule en cas de probleme (autos et scooters).
    2. Dimitris : 8, odos Z. Alavanou. '       22-83-02-35-85. Fax : 22-83-02-27-44. Location de scooters aussi. Prix tres abordables hors saison. On y parle le francais.
    3. Koulis : a l’angle de l’odos Z. Alavanou. ' 22-83-02-39-55.
    4. Fotogonia : 5, odos Evanghelistrias. ' et fax : 22-83-02-43-65. Tout au debut de la « rue des bondieuseries », a gauche, en haut des escaliers. Un photographe sympa et tres pro, et le meilleur choix de films de la ville.
    5. Centre de soins : ' 22-83-02-37-81.
    6. Taxis : rue des banques. ' 22-83-02-24-70.
    7. Aioli : sur le port, en s’eloignant vers la plage d’Agios Fokos, a cote de l’hotel Okeanis. Quelques ordinateurs pour se connrcter.

---  Bus : les villages sont assez bien desservis en saison, mains hors saison les bus se rarefient.

 

 

 

 Ou dormir ?

 

Pour se loder dans l’ile, pas tron de problemes, sauf en aout. D’abord, vous trouverez a votre arrivee les habituels « demarcheurs ». Ensuite, contrairement a Parikia (Paros) et Thera (Santorin), les bonnes petites adresses ne manquent pas (et elles vous attendent toutes au ferry).

 

 

 Camping

 

  1. Camping Tinos : ' 22-83-02-23-44 et 35-48. Fax : 22-83-02-45-51.                    — www.camping.gr/tinos — A 550 m du debarcadere, en longeant le port vers la droite en sortant du bateau (suivre le flechage). Ouvert de debut avril a fin octobre. Environ 16 € pour 2 personnes avec tente. Cuisine. On y loue aussi, entre autres, des bungalows (sommaires) et plusieurs chambres de 2 a 4 lits. Taverne tres agreable et ombragee, avec musique. Le patron, adorable, eleve poules et canards...

en liberte, et quelques autres animaux. Il fait de gros efforts pour transformer son camping en veritable paradis pour campeus, et il y arrive tres bien ! Un peu poussiereux tout de meme et les equipements sont un peu limites en nombre, en cas de grosse affluence. Le fils du patron ainsi que la receptionniste parlentcouramment le francais. On y accepte la carte Visa. De 10 a 15 % de reduction au camping sur presentation de ce guide

 

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

 

Bon marche

 

  1. Chez Vasiliki Kouli : 13, odos Ilia Gafou. ' 22-83-02-25-35. Du port, prendre la rue Alavanou (celle du loueur Koulis), puis c’est la 5e a droite. Chambres a environ 25 € sans le petit dejeuner ; prix fixe toute l’annee. Petite maison fleurie avec un charmant jardin. Une vieille dame vous accueille tres gentiment (elle ne parle que le grec) et fait des prix speciaux pour les  Francais. Quatre chambres propres et climatisees avec un ameublement un peu disparate. Deux salles de bains. Une cuisine commune a votre disposition. Possibilite de louer des motos.
  2. Chez Anastasia Plyta : 20, odos Ilia Gafou. ' 22-83-02-23-11. Presque en face de Vasiliki Kouli (voir cidessus). Compter de 25 a 35 € en haute saison pour une double. La aussi, une excellent adresse. Anastasia est charmante, elle adore les Francais ; elle ne parle quasiment pas l’anglais, mais avec du coeur, on se comprend toujours. Surtout, elle tient remarquablement sa pension. Au 1er etage, chambres plaisantes avec ou sans salle de bains. Un coup de coeur pour la chambre du fond a gauche, qui a une super terrasse. Il y a une cuisine commune au 1er etage et il est possible d’etendre son linge.

 

Jardin exuberant ou l’on peut louer 2 petites maison (avec salle de bains) et coin cuisine. Prix toujours moderes et degressifs.

  1. Giannis : a cote de  l’hotel Okeanis, tout a droite du port. ' 22-83-02-25-15. Compter environ 25 a 30 € la double. Chambres (avec ou sans salle de bains) et studios donnant sur la mer ou sur le jardin fleuriet et ombrage ou l’on peut prendre ses repas. Cuisine commune. Pas le grand  luxe, mais les proprietaires sont gentils et serviables.
  2. Ches Nikoleta Andrioti : 11, odos Kapodistriou. '  22-83-02-47-19 et 69-37-45-64-88 (portable). Fax : 22-83-02-58-63. — www.nikoletarooms.gr — Vers le quartier d’Angali. A droite de la baie quand on est le dos a la mer. Prendre la direction du camping au niveau de l’hotel Tinion, puis a droite sur la place, c’est a une centaine de metres. Environ 25 a 45 € pour deux en ete. Rue  calme. Nikoleta recoit fort courtoisement et parle un fluent english. Sept chambres agreables et de bon confort, dont 1 studio dans le jardin et 2 grandes chambres familiales avec coin cuisine et salle de bains quelque peu rustiques. Une cuisine commune.

 

 

Prix moyens

 

  1. Chambres Lukas : 3, odos Agias Paraskevis. ' 22-83-02-39-64 ou 69-74-80-62-12 (portable). Depuis la rue Alavanou (encore celle du Koulis), aller jusqu’a la placette, c’est dans la rue derriere l’hotel Favie Suzanne. De 25 a 35 € environ. Sept chambres dans  le style traditionel. Salle de bains, AC, TV et frigo. Loukas Aperghis, le proprio discret et sympathique, est par ailleurs apiculruer de son etat (pour les achats de miel, c’est tout trouve).
  2. Chez Manthos et Marios Bousseti : 5-7, odos Ioannou Voulgari. ' et fax : 22-83-02-26-75 ou ' 69-32-80-08-84 (portable). Remonter la rue Alavanou et prendre la 6er a droite au niveau du garage Mazda. Deux categories de chambres : petit dejeuner compris, les standard, pas extraordinaires, montent a 35 € en ete, les autres a 55 €. Grande demeure dans une rue calme.

Les chambres sont propres et confortadles, certaines ont des sanitaires prives et des terrasses communes, agreables pour la bronzette. La aussi, jardin luxuriant ou il fait bon prendre le petit dejeuner. Egalement, bungalows a louer emergeant dans la vegetation. Navatte pour aller au debarcadere ou Boussetil est un as du demarchage, ce qui n’est pas sans inconvenient parfois. Cartes de paiement refusees.

  1. Chez Maria Delatola : dans le quartier de Palada. ' 22-83-02-46-19. Face au jardin d’enfants, on voit cette maison, situee a gauche de l’egluses San Antonio. Jusqu’a 45 € en aout. Six chambres pour 2 ou 3 personnes. Confort tres moyen mais tres bon accueil et ambriance familiale. La patronne parle l’anglais et donne des tuyaux sur le coin.

 

 

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

 

Plus chic
  1. Hotel Tinos : 1, odos K. Alavanou.               ' 22-83-02-22-61. Fax : 22-83-02-47-54.     — www.tinionhotel.gr — A droite en arrivant par la mer. Ouvert du 1er avril a fin octobre. Doubles de 55 a 70 €. Petit dejeuner cher mais non obligatoire. Hotel tres agreable.

On peux aimer l’atmosphere surannee de cette batisse du debut du XXe siecle.

Grandes chambres hautes de plafond. Certaines rasse surplombant le port. AC et TV. 12 % de reduction sur presentation de ce guide. Cartes de paiement acceptees.

 

 

Ou dormir dans les environs ?

 

 

A Stavros

 

  1. Anna’s Room : a 500 ma l’ouest de Tinos, juste au-dessus de la mer. et fax :               ' 22-83-02-28-77. — www.tinos.nl                — annaroom@otenet.gr — (de mai a septembre) et — anna-room@home.nl           — (d’octobre a avril). Jusqu’a 65 € pour deux en plein mois d’aout, mais prix tres interessants en dehors de la periode de pointe. Il s’agit plutot d’un ravissant ensemble de 6 appartements

(AC, TV) avec cuisine equipee (four, cafetiere, etc.). Petit jardin pour les enfants et acces Internet. Anna Vidou est une sympathique Neerlandaise polyglotte, mariee a un Tiniote, qui partage sa vie entre Groninque et Tinos. Elle vous donnera une foule de renseignements. Accueil tres convivial.Une excellente adresse !

 

 

A Kionia

 

  1. Studios Vidalis : a 2 km a l’ouest de Tinos, pres de l’hotel Tinos Beach.  et fax :              ' 22-83-02-26-86 et ' 22-83-02-48-21.      — www.vidalishotel.gr — Ouvert de debut avril a mioctobre. De 60 a 75 € la chambre pour 2 personnes (studios un chouia plus chers). Des chambres et des appartements (2 a 6 personnes), dans un joli jardin, avec coin cuisine tres bien tenu, a 300 m de la plage d’une grande beaute et dotee du drapeau bleu (voir la rubrique « Plages » des Generalites). Tres bon rapport qualite-prix.

Les studios ont un peu vieilli, mais les proprietaires en ont fait construire de nouveaux juste a cote. TV et frigo dans toutes les chambres, cuisine dans les appartements. Accueil charmant. Katerina, la patronne, parle le francais. Vous trouverez aussi une taverne sur les lieux ou sont mitonnes d’excellents petits plats. Possibilite de randonnees accompagnees. Navette en minibus de Kionia a Tinos et vice versa. Remise de 20 % sur presentation de guide sauf le week-end.

 

 

A Agios Fokas

 

  1. Blue Bay Terasa : a 1,5 km du port, pres de la plage d’Agios Fokas.                       ' 22-83-02-53-43 et 23-43. Fax : 22-83-02-32-49. — smartin@hol.gr — Ouvert toute l’anee. Pour deux, de 30 a 60 € et pour trois-quatre, de 50 a 90 €. Un petit ensemble hotelier tres fleuri, au milieu d’un agreable jardin. A deux pas de la mer. Coin fort peu urbanise. Calme garanti. Bon accueil. Studios fort confortables, avac cuisine equipee. Location d’un grand appartement pour famille au 1er etage, a prix interessant. Cartes de paiement refusees.
  1. Golden Beach Bungalows : a cote du precedent. ' 22-83-02-25-79 et 41-39. Hors saison : ' 21-04-22-43-50. Fax : 22-83-02-33-85. — www.goldenbeachtinos.gr — Ouvert d’avril a octobre. Transport gratuit en navette. Jusqu’a 70 € pour 2 personnes en haute saison. Une vingtaine d’appartements pour 2 a 4 personnes avec cuisine, un petit peu chers tout de meme. Cafeteria et taverne sur place. Plage tranquille.

 

A Agios Ioannis

 

  1. Porto Raphael Bungalows : a 6 km de Tinos et juste au-dessus de la plage. ' 22-83-02-39-13. Fax : 22-83-02-39-12.         — www.portoraphael.gr — Ouvert d’avril a octodre. Compter  de 50 a 100 € la chambre double. Construite dans le style des Cyclades. Chambres confortables. Des studios pour 2 personnes et des appartements pour 4 personnes egalement. Beau jardin. Chic et calme.   20 % de reduction sur presentation de ce guide, sauf en juillet-aout.
  1. Bungalows Carlo : 600 m plus loin que Porto Raphael Bungalows.                      ' 22-83-02-41-59. Fax : 22-83-02-41-69. — www.bungalowscarlotinos.gr — Ouvert de mi-arvil a mi-octobre. Chambres a environ 100 € en aout. Emplacement tres agreable. Quinze chambres avec douche et terrasse ou balcon avec vue sur mer, ainsi que quelques appartements plus recents, avec cuisine (plus chers). Cafeteria, restaurant et piscine avec vue splendide sur la mer. Calme. La patronne parle tres bien le francais. Navette pour aller a Tinos.

 

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

 

Ou dormir dans les environs ?

 

Attention, beaucoup de restaurants sont fermes hors saison.

 

 De bon marche a prix moyens

 

  1. To Koutouki tis Elenis : prendre la ruelle commercante (et non la grande rue) qui monte a l’eglise, puis la 1er ruelle a droite. Repas pour environ 10 €. Endroit eminemment touristique. Quelques tables qui s’etalent dans la ruelle. Une petite taverne sans chichis. Salades grecques, tomates farcies, beignets et retsina pour l’ambiance. Bon marche.
  2. Restaurant Pigada : pl.Malamatenias, a deux pas du precedent. Environ 12 €. Taverne familiale. Specialite de loukaniko (saucisse de pays) et de dolmades. Prix moyens. Bon accueil de Maria et Kostas.
  3. Epineio : pl. Taxiarchon (fontaine avec des dauphins), a l’ouest du port pres de l’hotel Leto. ' 22-83-02-42-94. Ouvert a l’annee. Compter environ 12 €. Taverne proposant des plats traditionnels. Les deux patrons, Grigoris et Zacharias, ont travaille dans differents restaurants de Tiros avant de monter leur propre affaire. Ne pas hesiter a demander conseil pour choisir les plats.
  1. Taverne O Pallada : prendre la petite ruelle cuverte de vinge qui quitte la place Taxiarchon ; vous y trouverez la taverne. ' 22-83-02-35-16. Environ 10 €. Joli emplacement, mais la cuisine est plutot moyenne (principalement des plats « a la casserole ») et l’accueil peut sembler assez froid en apparence. Servise rapide. Pas cher.
  2. To Symposion : 13-15, odos Evanghelistrias. ' 22-83-02-43-65. Au debut de la rue des bondieuseries. Bistrot nouvellement ouvert (2004) ou l’on peut manger, boire du vin (grec et de qualite) et, en ete, certains soirs, ecouter des chanteurs. Ambiance jazzy. Ordinateurs a disposition.

--- Dans odos Evanghelistrias, 3 bonnes boulangeries-patisseries proposent tiropitas (feuilletes au fromage), loukoums, nougats. Mais encore faut-il les trouver au milieu des bondieuseries...

 

De prix moyens a plus chic

 

  1. Taverne Ta Tsabia : dans le dernier virage sur la route de la corniche avant d’arriver a Kionia ; attention, la taverne est en retrait de la route.

' 22-83-02-31-42. Compter environ 15 € le repas. Adresse bien connue des Tiniotes.


Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

 

A voir

 

  1. L’eglise Panagia Evanghelistria : en haut de la leoforos Megalocharis. Elle fut edifiees sur le site meme ou l’on retrouva l’icone de la Vierge Marie (sur des indications de soeur Pelagie, la Bernadette  Soubirous locale, a la suite d’ une vision, en 1822). Consideree comme la premiere grande oeuvre architecturale du pays apres que la grece eut conquis son indepenbance. Architecture neo-classique triomphante. Sur la droite de l’avenue, un tapis a ete installe pour soulager la souffrance des pelerins (ou plutot des pelerines, car ce sont tres majoritairement des femmes) qui montent a genoux, puis volee de marches pour atteindre le sanctuaire. A l’interieur, cadre comme toujours particulierement charge. Immense iconostase de marbre decore de superdes icones. Devant, deux enormes chandeliers de cuivre. Noter tous les exvoto (tamata) qui pendent du plafond : bateaux en argent, voitures, coeurs, enfants, maison, vignes, moutons, etc. Large eventail des preoccupations des Grecs qui viennent pieusement, en files serrees, embrasser l’icone.

--- Tout autour de l’eglise, nombreux edifices appartenant au complexe religieux. Possibilite

de visiter des genres de petit musees ou salles d’expo (aux horaires extremement indecis). Ainsi, en sortant du sanctuaire, au meme niveau, a droite (lorsqu’on est face a l’autel), decouvre-t-on dans l’ancienne sacristie un petit musee des Pelerinages : orfevrerie religieuse, ostensoirs, evangiles, chasubles brodees or et argent. Plus de nombreuses offrandes de pelerins allant jusqu’aux defenses d’elephant.

--- Dans la meme galerie, un musee abrite les oeuvres d’artistes tiniotes soutenus par le

mecenat de l’Eglise. Interessante collection d’art moderne constituee de peintures et de sculptures datant de la fin du XIXe siecle et de la premiere moitie du XXe. Remarquez, en particulier, les tableaux presque « magrittiens » de Yannis Gaitis.

--- Sous le sanctuaire, petit mausolee dedie aux victimes du bateau de guerre Elli, torpille le 15 aout 1940, par un sous-marin mussolinien, alors qu’il etait charge de pelerins.

--- A cote, une crypte, site original ou l’on decouvrit l’icone de la Vierge. Jolie fontaine de marbre de 1823 representant la Vierge. Nombreuses icones de toutes epoques.

--- On pourra encore visiter, en bas des escaliers, dans la grande cour a droite (quand on est face a l’eglise), un interessant petit musee avec des cartes, estampes, gravures anciennes, broderies, icones, medailles, panneaux d’iconostases, crosses d’eveques, etc. A noter, de ravissants triptyques du XVIIe au XIXe siecle. Dans la cour de gauche, une pinacotheque (de la Renaissance au XIXe siecle) et une section d’arts decoratifs.

 

 

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

 

  1. Le Musee archeologique : leoforos Megalocharis. ' 22-83-02-26-70. Ouvert de 8 h 30 a 15 h. Ferme le lundi. Expo des produits des fouilles sur l’ile. Immenses jarres de la periode geometrique (VIIIe siecle av. J.-C.). Noter en particulier l’une d’entre elles, fort belle avec son decor d’inspiration egyptienne (animaux, chasseurs, chars). Poteries de diverses periodes. Figures de femme en terre cuite de Xobourgo (Ve siecle av. J.-C.). Dans la cour, steles gravees, vestiges du temple de Poseidon (Ier siecle av.J.C.), fragments de mosaique ainsi que d’interessants torses d’empereurs romains de Kionia.

 

  1. Les ruines du sanctuaire de Poseidon et d’Amphitrite : a Kionia, a 3 km, vers l’ouest. Pas spectaculaire en soi. On a mis au jour en bordure de mer les vestiges de ce temple (IIIe siecle av.J.-C.). Ce sanctuaire etait tres important et on venait de toute la Grece pour honorer Poseidon et son epouse, Amphitrite, protectrice des marins. Le site est fouille par les archeologues de l’Ecole francaise d’Athenes.

 

 

Les plages dans les environs de Tinos-ville

 

  1. La plage d’ Angali : la plus proche, mais sans internet ; etroite, caillouteuse, souvent sale. Celle d’Agios Fokas, a 1 km, est un peu mieux.

 

  1. La plage de Porto (Agios Ioannis) : a ne pas confondre avec la precedente. Situee a 6 km a l’est de Tinos. Une jolie plage frequentee par les Grecs, bien exposee. En ete, bus toutes les 2 h entre 8 h et 19 h. Celle de Pacheia Ammos, a l’est de Porto, est encore plus belle. Il faut monter sur plus de 1 km a partir de Porto jusqu’a un col et prendre a droite. Encore un peu plus de 1 km de piste et l’on y est.

 

    • La plage de Stavros : a 1 km a l’ouest de Tinos. Markos, un pecheur, tient un petit resto tout simple, ouvert en saison. Une bonne adresse pour manger du poisson.
        • Celle de Kionia, 1 km plus loin que Stavros, est jolie et assez tranquille a condition de s’eloigner de l’hotel Tinos Beach en remontant le long de la cote, a 300 m au nord. Un bus y va toutes les heures entre 9 h 30 et 19 h 40.


Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

Quitter Tinos-ville

 

  1. Station de bus : sur le port (l’ancien), pres de l’hotel Delfina. ' 22-83-02-24-40. la plupart des villages sont desservis mais, attention, liaisons beaucoup plus rares hors saison.
  2. Pour Pyrgos : 4 bus par jour. Villages desservis : Tripotamos, Kambos, Tarabados, Kardiani, Isternia, Pyrgos, Marlas et Panormos.
  3. Pour Steni : 6 bus par jour. Villages desservis : Triandaros, Duo Horia, Arnados, Monastiri,
    Messi, Falatados, Steni, Myrsini et Potamia.
  4. Pour Kalloni : 3 bus par jour. Villages desservis : Tripotamos, Xynara, Loutra, Krokos, Komi, Agapi, Kalloni, Kolymbithra.

 

LES VILLAGES ET LES PLAGES

 

Tinos compte plus de 60 villages, Presque tous situes a l’interieur de l’ile, dans les montagnes. La plupart sont superbes. Rares sont ceux qui n’ont pas au minimum une tavern. L’ile est parsemee de pigeonniers (environ 650) et de chapelles blanchies a la chaux (environ 1 200), qui se remplissent de peleris les jours de fete, comme l’Annonciation (le 25 mars) et l’Annonciation (le 15 aout).quant aux plages, elles sont nombreuses mais pas toujours propres.

 

AU NORD DE TINOS-VILLE

 

Prendre en direction de Triandaros. La route s’eleve superbement, livrant un somptueux panorama sur Tinos-ville. Au passage, Berdemiaros, avec ses pittoresque demeures-pigeonniers en plein centre du village. Plus loin, Triandaros, ou beaucoup d’etrangers ont achete une maison (ce qui permis la renovation de beaucoup d’entre elles). Tout au long de cet itineraire, on est veille par l’omnipresent mont Exobourgo.

 

LA COLLINE DE L’EXOBOURGO (ΕΞΩΜΠΟΥΡΓΟ)

 

C’ est sur les flancs de cette montagnette (520 m) que l’on a decouvert les vestiges de la capital antique de l’ile (enceinte et sanctuaire du VIIe siècle av. J.-C.). La forteresse, adifiee par les Venitiens, a longtemps ete reputee imprenable avant d’etre detruite par les Turch. Il n’en reste pratiquement rien.

 

LE MONASTERE DE KECHROVOUNIO (ΜΟΝΗ ΚΕΧΡΟΒΟΥΝΙΟΥ)

 

Dans un magnifique, au nord-est de Tinos-ville, en plein arriere-pays. ' 22-83-04-12-18. En ete, le monastere est desservi par bus au depart de Tinos-ville. Ouvert, en saison, de 7 h a 12 h 15 et de 14 h 20 a 19 h 15. Presentation correcte exigee (pantalon, jupe en dessous du genou et chaussures fermees). Il est occupe par des religieuses. Fonde au XIIe siecle, il abrite la cellule de sainte Pelagie, encore honoree dans l’ile (celle qui decouvrit l’icone veneree de Tinos). Ce couvert haut perche fut surtout l’une des retraites favorites de la princesse alice de Grece, mere du prince Philippe, duc d’Edimbourg. Debale d’etroites ruelles, volees de marches menant aux cellules. Une veritable petit ville. Balade fleurie et charmante. Boutique de souvenirs tenue par les nonnes.

 

ARNADOS (ΑΡΝΑΔΟΣ)

 

Petit village, le plus haut de Tions, non loin du monastere. Petit Musee religieux local.

 

KECHROS (ΚΕΧΡΟΣ)

 

A l’ecart de la route de Falatados. Minuscule villade a la pittoresque architecture. Jolie englise Panagia Xesklavotra, en particulier vue du chevet (avec pigeonnier accole). Dome et clocher ouvrages. Si elle est ouverte, belle decoration interieure.



Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

FALATADOS (ΦΑΛΑΤΑΔΟΣ)

Gros village agricole. Bout de la route. Quelques chambres a louer et une taverne avec terrasse surplombant le paysage (!). Beaucoup de blabches englises ponctuent la region. Sur les trois paroisses du coin on denombre pas moins de 125 englises et chapelles de campagne ! Jolie routes vers Koumaros et Volax. Quelques interessants exemple d’architecture rurale en en chemin. Au passage, on frole le monastere du Coeur-Secre-de-Jesus.

  1. Lefkes : a l’entree du village. ' 22-83-04-13-35. Une dizaine de chambres correctes a 40 € environ en ete. Salle de bains, petit frigo et

terrasse. On peut aussi y aller simplement pour manger (bien) etpas cher a la tavarne. Plats a environ 5 €. Jolie terrasse ombragee.

VOLAX (ΒΟΛΑΞ)

Un de nos villages preferes. Apres avoir passe Koumaros, on le sur la droite, en contrebas, au milieu d’un chaos rocheux etonnant. En peu de temps, on est passe d’un paysage essentiellement herdu a ce paysage mineral composede monolithes de toutes. Village pieton, ca va de soi. Beaucoup de maisons s’inserant dans la roche. On retrouve souvent ici l’architecture villageoise classique. Au rez-de-chaussee, l’entree en arche avec les petites portes de l’etable a chevres et du grenier a foin. Au-dessus, la maison elle-meme (une piece ou deux, rarement plus). Specialite du coin :la fabrication de paniers en vannerie.

 

Ou manger ?

Pour se restaurarer ou humer l’air du temps, 2 tavernes qui se valent, l’une a l’entree du village (I Volax,

' 22-83-04-10-21), l’autre pres du petit theatre de plein air (o Rokos, ' 22-83-04-16-39).

 

A voir

  1. Le petit musee local, cree et tenu avec beaucoup d’enthousiasme par les villageois. Ils ont rassemble la, pele-mele, leur partimoine d’objets domestiques : vieux distillateur d’ouze, vaisselle, poids anciens, outils, vetements de paysants, dentelles, chemises faites main, etc. A cote, une ravissante eglise.

 

  1. En bas du village, ne pas rater la charmante fontaine-lavoir datant de 1882. En septembre, les figues de Barbarie sont bien mures et tombent en chemin. Eau limpide et bien fraich.

 

A voir dans les environs

L’itineraire se poursuit avec Skalados, charmant village, puis le minuscule Krokos avec trois tavernes quand meme. Petite escapade a droite pour Agapi, village de montagne traditionnel. Tout le long de la vallee, nombreux pigeonniers venerables. Apres Agapi, route nouvellement goudronnee menant au sanctuaire de Vourniotissa. En chemin, la croquignolette eglise Agia loulani, dans un bel environnement, ainsi qu’un village fantome. Peu de touristes dans le coin. Imoression de totale serenite. Du monastere, par une piste, possible de rejoindre de jolies criques du cote de Kolymbithra.

KOMI (ΚΩΜΗ)

Sur la route Tinos-Kolymbithra. Village accroche, sur l’arete de la colline. Gentil et paisible.



Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

KALLONI (ΚΑΛΛΟΝΗ)

Voir l’eglise Agios Zacharias, de rite catholique, avec sa cour charmante. Un peu avant le village part une piste qui rejoint la route de Pyrgos, via le monastere de Katapoliani (compter 12,5 km de tape-cul). Vues magnifiques sur le nord de Tinos.

LA PLAGE DE KOLYMBITHRA (ΚΟΛΥΜΒΗΘΡΑ)

En route, on traverse une plaine alluviale particulierement fertile. Des bosquets de joncs delimitent des potagers. Des eaux superdes et deux plages. La premiere, que l’on decouvre de la route, est un peu sale (mare aux canards juste derriere). Continuer sur la droite, la seconde crique est le rendez-vous des familles le dimanche. Situation exceptionnelle. Ne pas hesiter a prendre des chemins de traverse (concretenent, des pistes) pour suivre le bord de mer jusqu’a d’autres criques bien adritees et souvent desertees. Ne pas oublier son masque. Attention, coin tres vente.

  1. Kolimbithra Rooms : juste audessus de la baie. ' 22-83-05-13-09 et 69-77-50-88-41 (portable). Doubles 45 €. Un peu spartiate.

Beau panorama. Pour les amoureux de la solitude et du vent.

  1. Taverne en born de plage

AU NORD-OUEST DE TINOS-VILLE

En route vers Pyrgos par un tres pittoresque itineraire.

  1. Petit crochet pour Ktikados (Κτικάδος). Le clocher de son eglise catholique (Timios Stavros) est le plus ancien de l’ile. Village attachant. Vieille fortainepublique. A Paques se deroule un rituel assez inhabituel : « La Table d’amour »

 

  1. On peut mananger a la taverne Drossia, dans la ruelle principale. ' 22-83-04-12-15. Ouvert midi et

soir. Cuisine familiale, belle terrase. Excellent pigeon en saison. Adresse tres connue des habitants de l’ile.

  1. Puis Xynara (Ξυνάρα), a 13 km au nord de Tinos-ville. Un petit village bati a cote des vestiges d’une forteresse edifiee par les Venitiens pour se defendre des pirate. Siege de l’archeveche catholique (pour Naxos, Andros et Mykonos).

 

  1. On peut pousser un plus loin jusqu'à Loutra (Λουτρά). Minuscule village qui abrite tout de meme un monastere d’Ursulines (l’ecole, qui la jadis été tres importante. Visite possible du musee (ouvert de juin a septembre de 11 h a 16 h) cree a l’initiative du dernier moine encore sur place. On y voit un peu de tout, des outils agricoles d ;autrefois aux vieilles chasubles.
  1. Puis on revient la route de Kardiani. Voir la vallee de Tarabados avec un ensemble de pigeonniers assez remarquable.

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

KARDIANI (ΚΑΡΔΙΑΝΗ)

Encore un village traditionnel tout blanc, avec un panorama exceptionnel sur la mer. Jolies eglises, notamment la Genethliou Theotokou et sa charmante fontaine. On peut descendre a Ormos Giannaki, prendre la route un peu avant Kardiani. Descente assez vertigineuse vers la fin.

  1. Taverne O Anemos : au bout de la route, au bord de l’eau.  22-83-03-17-60. De 9 a 13 € pour un repas. Meme les chases genre genre Gros-fillex

ne gachent pas le plaisir d’y deguster une bonne friture de petits poissons et la cuisine familiale traditionelle.

ISTERNIA (ΙΣΤΕΡΝΙΑ)

Village bati en amphitheatre. L’eglise est surmantee de domes revetus de faience. Beaux jardins.

  1. Ormos Isternia : prendre la route qui descend sur la gauche avant l’embranchement vers Pyrgos. 5 km de descente.
  2. Trois tavernes sur le port.

 

PYRGOS (ΠΥΡΓΟΣ)

La aussi, un de nos villages preferes. Il joue a cache-cache avec les collines lors de la descente et se fait desirer avant d’apparaitre (a moins de 30 km de Tinos). Ravissant spectacle que la bourgade toute blanche, les cultures en terrasses, avec chapelles, pigeonniers et rangee de moulins sur une crete ! C’est le village du marbre : on en trouve dans toutes les constructions (carrieres a proximite). La balade a pied dans les ruelles pour admirer l’architecture de ses demeures se revele un vrai delice. Patrie de Yannoulis Halepas (1851-1938), l’un des plus grands sculpteursmodernes grecs.
--- Laisser la voiture au parking devant la taverne. Plusieurs bus quotidiens de Tinos.

 

Ou manger ?

La meilleure option est la place centrale ses cafe, ses restos, sa fontaine et son platane, millesime 1859.

  1. Ta Myronia : ' 22-83-03-12-29. Au centre du village. Ouvert midi et soir en saison 12 € le repas. Carte variee offrant des plats qu’on ne voit pas partout, comme les pigeonneaux (evidemment !) ou le bekri mezze (morceaux

de saucisse dans une sauce au vin). Accueil sympathique et francophone.

  1. Cafe-patisserie O Platanos : dans l’ombre doree du jour declinant, tous les villageois s’y retrouvent. Quelques snacks. Demandez le gateau fait maison.

 

A voir

  1. Le musee Yannoulis Halepas: ' 22-83-03-12-62. Ouvert de 10 h 30 a 14 h et de 17 h 30 a 20 h 30 (horaires susceptibles de changement). Entree (billet valable pour l’autre musee) : environ 1,50 €. Le musee presente deux aspects de l’artiste : son oeuvre (platres, esquisses de projets, bustes, etc.) et sa vie domestique, emouvante de simplicite. Ameublement rustique traditionnel, objets d’art et personnels. Tout en bas, la cuisine. Photos de ses oeuvres, notamment la celebre Jeune Fille endormie au grand cimetiere d’Athenes.

 

  1. Le musee des Artistes locaux : a cote du precedent. Memes horaires et billet (voir ci-dessus). Expo des oeuvres d’artistes de la region dans toute leur diversite.

Pyrgos abrite egalement une ecole de sculpture. Les deux premiers etudiants sont d’ailleurs admis aux Beaux-Arts d’Athenes sans concours. Les autres diplomes de l’ecole s’installent dans le village et dans les environs pour travailler. Ce qui exp;ique les nombreux ateliers ou les routards ayant les moyens pourront effectuer leurs emplettes.

  1. Le cimetiere : prendre la ruelle qui part derriere la fontaine ; c’est apres le virage. Superbes tombes en marbre blanc sculpte (on ne pouvait guere faire moins !) et ostetheques. Sur le parvis de l’eglise, anciennes pierres tomba les, remontant a 1804.

 

PANORMOS (ΠΑΝΟΡΜΟΣ)

A 35 km au nord-ouest de Tinos. Le seul village (a l’exception de la « capitale ») qui soit en bord de mer. De Pyrgos, on peut descendre a pied, en 45 mn, jusqu’a la plage de Panormos. On suit le lit d’une riviere assechee. On y arrive par une belle route bordee de vieux pigeonniers. C’etait un petit bout du monde jusqu’a ce qu’on goudronne le chemin menant a la petite crique qui faisait le charme de Panormos. Attention : seulement 5 bus par jour et 4 restos devant le port.

  1. Au fait, on deconseille la plage de gauche en arrivant : elle est trop sale et venteuse (mais si l’on a des forces a revendre, on peut suivre la piste sur 1 km, puis traverser une plage tres moyenne et continuer pendant 10 mn par un sentier le long de la mer pour trouver un coin sympa). Il vaut mieux prendre un caique ou marcher, par la route de droite, jusqu’a la plage de Rochari, situee en face. Un vrai petit paradis pour les plongeurs, qui y trouvent une eau limpide et profonde. N’oubliez pas toutefois de demander le prix du caique avant de partir, sinon, au retour, c’est la surprise !

 

Ou dormir ? Ou manger?

  1. Juste a l’entree du village, possibilite de louer des chambres, notamment les rooms Faidra (' 22-83-03-12-29). Pas cher, compter environ 20 € pour une chambre avec ou sans salle de bains.
  2. Pas mal d’autres possibilites de location a un bien meilleur standing en poursuivant dans le village ou en grimpant sur la colline, dont l’hotel Planitis View (' 22-83-03-16-50) et l’hotel Panormos (' 22-83-03-19-00)

Qui dominent le port et offrent une vue splendide sur les flancs escarpes qui s’engloutissent dans la mer.Compter environ 35-40€.

  1. La taverne Markos loue aussi des chambres sur le port. ' 22-83-03-13-36. Bonne taverne. Le poisson y est moins cher qu’ailleurs sur l’ile. Service Indolent. On peut aussi manger chez Vicky (en  arrivant sur le port).

 

A voir dans les environs

  1. Ceux qui ont du temps peuvent aller se balader vers les villages de montagne de Mamados et Marlas. Remarquables points de vue sur les vallees (surtout en fin d’apres-midi, la lumiere y est superde). Au-dela de Marlas, une piste mene au monastere de Kyra Xeni. Paysages d’une grande serenite.

 

QUITTER L’ILE DE TINOS

Les destinations sont les memes que pour l’arrivee. Voir «Comment y aller ? ».

    • Pour skiathos : ilest possible d’aller a Skiathos (Sporades) 1 fois par semaine en ete :la traversee dure 8 h (ligne Heraklion-Thessalonique). Verifier aupres de Minoan Lines.' 21-09-20-00-20 (a Athenes).— www.minoan.gr —

Vincenzo Family Hotel Rooms and Accomodation in Tinos island, Cyclades, Greece

Back - Home